Présentation du Rallye de Vaison 2016

La compétition voconce poursuit sa trajectoire malgré de nouveaux aléas chaque année; cette 33ème édition a demandé beaucoup de temps et d’énergie aux membres du Team Vasio Romain et de l’Asa Vaisonnaise pour proposer un bon moment de convivialité. A cause des effets dévastateurs de la crise économique, les sponsors et les dotations se raréfient malgré la belle notoriété et l’incontestable impact dans la région de notre rallye de Vaison. Heureusement cette année encore, les bénévoles, les pilotes et les spectateurs voudront préserver cet esprit de solidarité et de combativité pour défendre cette compétition automobile. Plus légèrement, respect de la tradition oblige, le rallye de Vaison est toujours le lancement de la saison des rallyes sur asphalte du Comité du Sport Automobile PACA en même temps que la coupe de France des rallyes.

Départ le 05 mars à 14h00: Le rallye régional de Vaison est connu pour sa difficulté: c’est cela qui fait son charme à la fois pour les pilotes et les spectateurs. Pour cette 33e édition le parcours n’échappe pas à la règle: les concurrents devront se distinguer lors des 209,35 km de parcours et rivaliser de technique sur les 36,32 km de secteurs chronométrés. Le samedi 05 mars sur la place François Cevert, le parc fermé offrira un panorama de toutes ces belles mécaniques: 2 ou 4 roues motrices, traction avant, propulsion et de cylindrées très diverses.

36,32 km de «spéciales»:
Départ du premier véhicule samedi 05 mars à 14h00 pour la première «spéciale» à 14h38 dans la Combe de Veaux (5,5 km de parcours vallonné et large) où les pilotes attaqueront de Malaucène vers la Combe. A 15h06, 2e «spéciale» Mérindol les Oliviers vers Propiac (6,2 km avec un parcours rapide, bosselé et sinueux avec de nombreuses épingles au revêtement délicat).

Arrivée de cette première journée samedi à 16h21. Les équipages stationneront leurs véhicules en parc fermé en attendant la publication des premiers résultats vers 19h 30.

Dimanche 6 mars départ à 7h45 de Vaison pour la 3ème «spéciale» Mérindol les Oliviers/Propiac (6,2 km) à 8h48 puis Brantes/Savoillans (5,9 km avec des épingles serrées et une traversée du village) à 9h41. Retour en parc de regroupement sur la place Georges-Brassens à Vaison pour l’assistance puis les deux dernières spéciales à partir de 13h04: Mérindol les Oliviers/Propiac (6,2 km) et Brantes/Savoillans à 13h52 (5,9 km).

Arrivée finale à Vaison à 14h47 suivie de la remise des prix à l’Espace Culturel vers 18 Heures.

L’ASA Vaisonnaise aligne ses équipages
Sur la grille de départ s’aligneront Grandordy-Vincent, habitué du Vaison sur Renault Mégane en N ainsi que Clier-Boiron sur Bmw Compact en F2000, Viguier-Marquez sur Mitsubishi Evo 6 en FN 4,, Roulet-Roumieux avec la Nissan 350 Z en GT10, Chambovet-Glaizal sur Citroen Saxo en N, Martin-De Boulle sur Peugeot 205 rallye en FA, Got-Paillares sur Peugeot 206 en F2000.

Le rallye V. H.C
Les 5 premières éditions ont rencontré un succès grandissant. Les équipages bichonnent à longueur d’années leurs véhicules historiques de compétition c’est-à-dire des véhicules datant d’une trentaine d’années comme les Opel Kadett GTE, les BMW, Porsche et autre Alpine. Pour cette 6e édition, les VHC s’aligneront au départ pour un parcours identique à celui du 33e rallye de Vaison –départ de la place Georges-Brassens de Vaison samedi 05 mars à 14h00 et dimanche 6 mars à 7h-45. Tous devront s’adapter au tempo des Es courtes du Haut Vaucluse et de la Drôme Provençale. Ponzevera sur sa porsche 911, vainqueur de la 5ème édition devra faire tomber les chronos face à des habitués des rallyes VHC.

Le VHC: un rendez-vous incontournable
Avec le rallye régional de Vaison, les organisateurs, en y adjoignant le rallye VHC, ont donné à ce rallye une dimension inter-générationnelle qui lie tout un monde de passionnés en essayant que la magie opère entre les âges.

Moderne: Nombreux voudront en découdre
Une liste ouverte à toutes surprises et non exhaustive!.Le vainqueur de l’année dernière Frédéric Casciani est attendu. Puppo sur Skoda s2000 est à observer. Mais également il convient de ne pas perdre de vue Ferraro, Guiramand, Bonneton co piloté par Giraudet qu’on ne présente plus, Lancioli, Vassieux, Haut Labourdette Mais également en embuscade, les régionaux Clier, Grandordy qui ont tous les deux à leur compteur une bonne saison 2015, Floret, Suchon sans oublier Autran sur renault clio 4 et Paganiotis en Gt10 qui peuvent réaliser de jolies choses. Compte tenu du plateau, cette année, les jeux demeurent très ouverts où les outsiders ont des cartes à abattre.

Une invitée qu’on ne pourra pas éviter
La Météo changeante Routes sèches ou humides, températures froides ou tempérées, des ES sur les contreforts du Ventoux piégeuses à négocier avec beaucoup de maîtrise en faisant les bons choix de pneumatiques. Au vu des engagés, des empoignades pour le groupe, la classe seront inévitables entre les nombreux équipages de force équivalente mais à la clé un sentiment, un état d’esprit: l’essentiel est de se passionner encore et toujours dans l’esprit de la course. Les organisateurs demandent aux nombreux spectateurs d’avoir une attitude responsable et de bien respecter les consignes de sécurité. Il convient de prévoir la fermeture des routes dans les spéciales 1H 30 avant le 1er passage et la réouverture après le passage de la voiture damier. Elisabeth Bassotti