21EME MONTE CARLO HISTORIQUE
DE LUCA CONTINUE SA TRAJECTOIRE ASCENSIONNELLE

Des 310 équipages partis d’Oslo, Glasgow, Bad Homburg, Barcelone, Reims et Monté Carlo, 97 sont venus pointer entre 05h00 et 07h00 dans une nuit glaciale au CH de Vaison la Romaine en ce Samedi 03 Février tenu par l’Asa Vaisonnaise. Si Ludovic De Luca copiloté par Fabien Moinier restait discret sur ses prétentions dans cette 21ème édition, on pouvait penser au regard de son palmarès depuis dix ans que ce passionné de régularité allait employer sa détermination et son expérience pour faire encore mieux que l’année précédente.

Il ne fallait pas se laisser impressionner par le plateau vertigineux avec Fréquelin, Eléna, Saby parmi tant d’autres.

Les premières ZR lui permettent déjà de se positionner en bonne place mais c’est dans les ZR enneigées du Vercors qu’il va se révéler et monter dans le classement pour finir 10ème sur les 259 qui ont pu rejoindre le quai Albert 1er à Monaco. La petite 104 Zs a pu résister grâce à sa bonne préparation face à 47 marques dont la Lancia Fulvia, la Golf GTI, l’Opel Kadett, trio gagnant. Cette édition difficile et variée entre passages secs, boueux, neigeux et verglacés avec une liaison longue a permis à Ludovic de s’exprimer dans une conduite régulière et offensive et cela a payé.

La Famille Recordier s’est très bien comportée en flirtant avec les dix meilleures places au début en rétrogradant au final en 36ème position. Les mythiques spéciales d’Ardèche, du Vercors, de la Drôme Provençale, de Sospel et St Sauveur n’ont plus de secret pour André.

Le binôme Duvernay-Delmas finit 164ème avec toujours la même pugnacité à terminer ce rallye et à mener la Bmw à bon port.

Il restera pour nos vauclusiens du Team Vasio Romain, outre les bons résultats et les places où se massaient les spectateurs de Valence ou de Monaco, une France profonde des montagnes plus confidentielle que nous fait visiter le Monté Carlo historique.

Elisabeth Bassotti